Vous avez entendu parler du TCO mais cette notion reste encore un peu vague pour vous ?
De quoi s’agit-il exactement ? Et quel est l’intérêt de ce calcul ?
En tant que professionnel vous devez prendre des décisions concernant les véhicules de votre entreprise.
Qu’il s’agisse de véhicule utilitaires ou non, de l’acquisition jusqu’au renouvellement, et dans la vie de tous les jours. Découvrez dans cette article comment le calcul du TCO peut vous permettre de mieux piloter votre flotte de véhicule.
Nous vous proposons aussi une étude de cas avec la comparaison de plusieurs modèles Volkswagen, les trois versions: hybride rechargeable, essence, et diesel. Enfin pour une vision orientée vers l’avenir nous avons même intégré la nouvelle électrique de la marque, l’ID.3 dans sa finition Business.

Le TCO c’est quoi exactement ?

Le TCO (Total Cost of Ownership) signifie coût total de détention.
Il s’agit d’un calcul qui vient intégrer plusieurs données liées au coût de détention d’un véhicule dans une entreprise.
Qu’il s’agisse des coûts directs (loyer, carburant) ou des coûts indirects (formation des collaborateurs à l’usage des véhicules) ce calcul se veut global afin de pouvoir remplir son rôle de véritable outil de pilotage des coûts.

tco, coût totale de détention, total cost of ownership

A quoi sert-il ?

C’est une notion fondamentale dans le processus de réduction des coûts, on ne peut améliorer que ce qui est mesurable.
C’est dans ce domaine qu’intervient toute la puissance du TCO.
Que vous soyez dirigeant d’une TPE ou d’une PME, vous n’allez pas choisir votre véhicule, ou les véhicules qui seront mis à disposition de vos collaborateurs de n’importe quelle façon.
Le TCO est là pour vous permettre d’aborder sereinement ces questions.

Le TCO vous permet de faire des choix d’acquisitions cohérents

En tant que chef d’entreprise vous savez prendre du recul et analysez le maximum de facteurs lors d’une prise de décision.
Pourtant face à un projet d’acquisition ou de changement de véhicule, bon nombre de dirigeants se focaliseront sur le montant du loyer qui sera leurs critère numéro 1 dans le choix d’un véhicule.
Comme vous pourrez le voir plus bas dans notre étude de cas, face à une sélection de véhicules, le loyer le moins élevé n’est pas forcément le meilleur choix !

En effet différents paramètres vont directement impacter la valeur totale du TCO :

Fiscalité / imposition :

Comme vous le savez l’Etat utilise le levier de la fiscalité pour encourager ou dissuader les consommateurs dans le choix de certaines motorisations.
En cause leurs niveau de pollution.
Ce facteur est crucial, car capable à lui seul de faire pencher la balance entre un modèle et un autre.
En effet le système de bonus/malus écologique aura un impact énorme sur le montant du loyer.

Coût du carburant :

Le carburant représente l’un des postes de dépense les plus importants.
En fonction de la motorisation choisie l’impact de cet item sera significatif, c’est pourquoi il convient de bien choisir.
L’arrivée des véhicules hybrides et électriques sur le marché vient rebattre les cartes et de nouvelles opportunités se présentent pour réduire les coûts.

Taxes d’immatriculation :

Au même titre que la fiscalité c’est l’un des items qui va varier le plus en fonction du niveau de pollution du véhicule choisi.

Assurance :

Saviez vous que le 13 Novembre 2020, les députés ont adopté un amendement au projet de loi de finances supprimant la taxe spéciale sur les conventions d’assurances (TSCA) pour les véhicules électriques acquis entre 2021 et 2023.
En conséquence le TCO d’une voiture électrique aura un petit avantage supplémentaire.

On peut aller plutôt loin sur le TCO, comme le décrit l’image ci-dessous.
En effet il existe pas mal de coûts dont on ne se soucie pas nécessairement au premier abord.
Cependant ils peuvent êtres grandement optimisés si on prend le temps de s’y attarder et de définir des protocoles quant à ces dépenses.

Provient du cabinet ERCG, spécialiste du conseil et de la gestion des flottes automobiles, cet exemple de coût complet concerne un parc de 1269 véhicules avec un kilométrage moyen de 32 500 km.

TCO : L’étude de cas sur 4 modèles de chez Volkswagen

Nous avons donc choisi pour aller au bout de notre démarche de faire un comparatif de TCO sur plusieurs modèles de la marque allemande.
L’objectif est de montrer à quel point le choix de la motorisation aura un impact sur le TCO final après impôts.

Nous avons pour cela pris le cas de commerciaux qui tournent en moyenne sur 30 000Km par an.

Voici donc un tableau détaillé des différences de coûts qui intègre:
– Les loyers, les coûts en énergie, et toutes les implications fiscales 

Comme vous l’avez compris nous pourrions ajouter encore pas mal d’items pour aller encore plus loin dans la démarche.

Prochainement nous ajouterons le coût d’installation et d’exploitation d’une borne électrique afin d’être encore plus proche de la réalité concernant la voiture électrique.

tableau comparatif tco

Vous pouvez constater que l’ID.3 vient remporter haut la main ce comparatif TCO et ce malgré son loyer de départ plus élevé que les autres modèles thermiques et hybrides.

A noter que la consommation retenue dans l’étude de l’hybride rechargeable n’est pas compatible avec une utilisation de 30 000 Km/an.
Le seul cas ou la consommation peut aller chercher des chiffres aussi bas est lors de petits trajets. Et encore, il s’agit de consommation selon la norme WLTP que nous savons peu proche de la réalité.

Pour plus de détails voir notre article: Quel type de voiture hybride choisir ? Le point sur les technologies.

La voiture électrique fera-t-elle une percée dans les flottes d’entreprises ?

A en juger par ce comparatif, l’idée n’est pas incongrue.
Cependant divers paramètres viennent influer sur la décision d’intégrer la voiture électrique dans les flottes.

C’est l’objet de notre article : Mes commerciaux en voiture électrique, une bonne idée ?